L’ESPRIT DE LA LANGUE FRANÇAISE CONTRE LA PENSÉE NASALE

Bien des truismes, de façon générale, s’énoncent sans peine car ils bénéficient de l’espace public et médiatique ouvert par le lieu commun ; le nôtre, hélas, s’avère plus difficilement audible. Dire qu’il n’est de pensée qu’enracinée dans une tradition linguistique, heurte en effet de plein fouet la conscience messianiste contemporaine attachée à son universalisme abstrait comme [...]

 » NOS SOCIÉTÉS ENTRENT D’ELLES-MÊMES DANS UN ÉTAT DE PARALYSIE SUICIDAIRE À LA SEULE IDÉE D’ÊTRE EXPOSÉES AU MAL »

Lettre ouverte à Monseigneur l'Evêque de Tulle  (et à travers lui à tous ceux qui prétendent diriger nos consciences et nous dicter un comportement) par Edouard Schælchli Quand je m'y suis mis quelquefois, à considérer les diverses agitations des hommes, et les périls et les peines où ils s'exposent, dans la Cour, dans la guerre, d'où [...]

PIERRE LEGENDRE ET MARTIN HEIDEGGER : UNE « RENCONTRE » (partie 3)

  5. Le nihilisme entre désubjectivation et oubli de l’être De prime abord, on peut juger que Martin Heidegger et Pierre Legendre posent des regards convergents sur le monde contemporain, qui met en exergue le processus d’annihilation dont il est la victime. Chez le philosophe, le Gestell conduit à la mise en pièce du cosmos (qu’il renomme Geviert : la communauté [...]