APRÈS NOUS LE DÉLUGE – PETER SLOTERDIJK

Peter Sloterdijk, philosophe allemand inclassable, revient avec un ouvrage qui fait office de réquisitoire contre une modernité suicidaire : qui a abandonné le mimétisme généalogique, celui par lequel le fils devient père et le disciple maître, au profit de l’imitation horizontale et sans profondeur, donc superficielle, qu’est la mode. Magistral, d’autant plus que l’auteur propose une interprétation tout à fait stimulante du christianisme qui n’influence plus la modernité selon un processus de sécularisation mais selon la mise en place d’un modèle chaste et fraternel.

 

Deux extraits pour stimuler l’appétit de lecture

p. 34 : « Après les événements de 1793, la déstabilisation de toutes les situations, matérielles comme symboliques, était devenue épidémique. un tumulte permanent, fait de révolutions et de déracinements, avait remplacé les cycles stables, entrecoupé par des phases de désanimation artificielle ».

p. 276 : « Toute l’oeuvre de Paul peut être lue comme s’il avait inlassablement tourné autour de cette phrase qu’il ne pouvait pas prononcer: « Là où était la génération doit advenir la succession imitative ». Nous n’engendrons plus, nous baptisons et nous successions. Nous ne nous reproduisons plus, nous enseignons et nous convertissons. Nous ne croyons plus en un avinerai résiderait dans nos propres enfants, nous nous préparons pour un tout autre monde qui s’ouvrira à nous avec la fin prochaine de on actuel. »

 

Cliquez sur la couverture pour acheter l’ouvrage

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s