AU RÉGAL DU MANAGEMENT : EXTRAIT 3

La transmission du savoir perd sa condition de possibilité: celle d’un temps qui dure et tend vers l’immortalité. Dans l’université de la décomposition, nul monde ne saurait être préservé pour être porté aux nouvelles générations. Le cycle de la construction et de la déconstruction est permanent, il s’accélère, il est convulsif, si bien que toute perpétuité devient inenvisageable. C’est pourtant à l’échelle du siècle voire du millénaire que se déploie la civilisation.

 

AU RÉGAL DU MANAGEMENT : EXTRAIT 2

La technostructure s’est aujourd’hui interposé entre les maîtres et les étudiants, tel un écran saturé de logiciels, de fichiers, de dossiers et de procédures qui réglementent minutieusement l’activité des uns et des autres. Le corps administratif, qu’il en soit conscient ou non, a pris le pas sur les maîtres et les professeurs qui se plient docilement à l’injonction des gestionnaires: de scolarité, de formation tout au long de la vie, de qualité, de valorisation, de projets de recherche, etc. Signe de cette mutation administrative qui opère le passage de l’être au faire, puis du faire au travailler : les maîtres sont devenus des « enseignants-chercheurs ».

 

Cliquez sur la couverture pour acheter l’ouvrage !

AU RÉGAL DU MANAGEMENT : EXTRAIT 1

Une nouvelle religion a gagné l’école, de la maternelle à l’université: l’employabilité, cruel signe de l’hégémonie du fonctionnalisme à l’heure de la modernité avancée. Mais trouver un emploi à sa vie, est-celui donner un sens? « Se sentir utile », d’une façon ou d’une autre, que ce soit en tant que salarié dans une entreprise ou bénévole dans une association de proximité, voilà qui semble résumer la Stimmung du moment.

 

Cliquez sur la couverture pour acheter l’ouvrage !

 

Parution : Au régal du Management

Voici un petit essai (140 pages), écrit dans un style parfois aphoristique, tantôt pamphlétaire tantôt ironique, qui fait court pour en dire long sur la contamination du monde contemporain par le management. Où celui-ci ne s’infiltre-t-il pas? Quelles en sont les conséquences? Pouvons-nous vivre selon les canons de la seule utilité? Et qui ne s’aperçoit que le management, sous ses airs techniques voire humanistes, abrite une nouvelle tentative de fabriquer l’homme nouveau et la société nouvelle?

 

Au régal du Management est désormais disponible, vous pouvez l’acheter en cliquant sur la couverture :