CONFÉRENCES

Trop souvent les formations au management se contentent-elles de livrer des méthodes, de déplier des dispositifs, de détailler des « process », tout en se gardant bien de questionner la pertinence des lieux communs déployés. En effet, si ces lieux sont communs, c’est bien qu’ils expriment l’accord d’une communauté, et il est toujours ingrat voire périlleux de questionner les croyances d’un groupe d’hommes et de femmes.

La conférence philosophique s’attaque à une problématique identifiée par les consultants, les managers et les chercheurs, pour en montrer d’une part la généalogie (car seule l’histoire autorise le recul menant à la compréhension du présent) et d’autre part les fondements philosophiques (car tout outil de gestion est porteur d’une conception du monde). Elle expose de la sorte ce « pas en arrière » qui permet de se distancier de la vie quotidienne.

La liste suivante, non exhaustive, fournit quelques exemples de thématiques abordées : l’entreprise libérée, la génération Y/Z, le bonheur au travail, l’intelligence collective, le management (oui, au fait, c’est quoi le management?!), le changement, l’innovation, l’agilité, l’organisation digitale, etc.

La conférence philosophique, de façon tout à fait classique, se déroule en deux temps qui, chacun, doit prendre son temps, car le déploiement de la pensée s’inscrit dans la durée et ne peut guère être soumis à l’urgence de l’instant : l’exposé (1H30) puis le débat (1H30).

Enfin, pour conclure, un élément plus terre-à-terre mais important : les tarifs sont adaptés en fonction des clients et des thèmes.

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :