Le divin management. Essai sur la structure théologique de l’intelligence collective.

QDC_026_L204

Résumé :

L’article met en exergue les fondements théologiques sécularisés de l’intelligence collective. Dans un premier temps, il apparaît que l’histoire de l’humanité présentée dans la littérature reprend les caractéristiques évolutionniste, progressiste, messianique et eschatologique du judéo-christianisme. En outre, le concept d’ « intelligence » provient de la théologie du Moyen-Âge, une généalogie appelée à être complétée par la mise en évidence de l’influence de la pensée du Maharal de Prague sur la cybernétique. En dernier lieu, Les conséquences politiques de ce mouvement de sécularisation seront abordées, plus particulièrement sous l’angle du passage du gouvernement vers la gouvernance.

Vous pouvez télécharger l’article en cliquant sur le lien suivant : qdc26-nder-04-rappin.