APHORISMES. DITES ET CONTRE-DITES – KARL KRAUS

  Une mise en bouche !   P. 62 : « Nous demandons une chose : si le christianisme doit prévaloir, que ce soit alors avec l’encens, les grandes orgues et la pénombre. L’Église offre là un petit remplacement à ce qu’elle prend ».  P. 73 : « Aucun doute, le chien est fidèle. Mais devons-nous pour autant... Lire la Suite →

Publicités

ACTUALITÉ DE LA GNOSE (05/12/2016)

Photographie (détail) de Juan Asensio. «Et les "violons vibrant derrière les collines", c’est la transcendance dans l’immanence, le vin de l’être répandu en tout et partout comme chez Titien dans la Bacchanale des Andrians, cette autre attestation de la plénitude espérée possible. À maintes reprises resplendit dans Les Fleurs du Mal – et souvent au... Lire la Suite →

LES SOMMETS DU MONDE – PIERRE MARI

C'est un récit de la fin de l'Algérie française émouvant, poignant, déchirant que nous offre le romancier Pierre Mari. J'en suis ressorti le ventre ouvert, tripes à l'air et coeur arraché. Avec aussi les yeux humides au moment de refermer cette bouffée de nostalgie : " les yeux noyés, et en avant" comme dit la... Lire la Suite →

Il me manquait un Asensio, le voici !

  Et voici, comme un avant-goût, page 35 : « C’est que la parole, avec Héraclite l’Obscur et Platon, dans les traditions juives ésotériques qui évoquent l’exigence de deux Torah, l’une écrite, offerte à tous et l’autre parlée, secrète et invisible, a gardé, contre sa trace écrite justement, donc dramatiquement définitive, une liberté et un prestige... Lire la Suite →

Virgil Gheorghiu – La 25e heure

Extrait : Personnellement nous périrons dans les chaînes des esclaves techniques. Mon roman sera le livre de cet épilogue. Quel est le titre? La Vingt-cinquième heure, dit Traian. Le moment où toute tentative de sauvetage devient inutile. Même la venue d'un Messie ne résoudrait rien. ce n'est pas la dernière heure: c'est une heure après... Lire la Suite →

Puis-je vous conseiller une cure d’Asensio pour les fêtes de Pâques?

Les obsessions de Juan Asensio : le Mal, la Parodie et le Simulacre, la Parole et les logocrates, la Création, le Silence. Les incontournables de Juan Asensio : Bernanos, Bloy, Gadenne, Conrad, Hello, Sabato, Steiner, Boutang. Une écriture emportée, engagée, sacrificielle, passionnelle, rédemptrice, christique. Cela vous changera de la marmelade postmoderne. Il se défend certes d'être universitaire... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑